23 Mai 2017, 20:52:08Dernier membre: Wamilaik
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Tutoriel sur le clean et l'édition  (Lu 697 fois)
Karu
Éditeur en Chef !
*Team Trad MX*
Étudiant à l'Académie
*
Sexe: Homme
Messages: 115
KARASUNO ! FIIIIGHT !

Voir le profil WWW
« le: 05 Janvier 2016, 15:46:40 »

On ma demandé de faire un tutoriel pour les nouveaux sur comment cleaner et éditer un scan.
J'ai repris sur les sites où j'ai appris à éditer et vous le livre à ma sauce avec quelque conseils perso.

(Pour les exemples je vais me baser sur mes habitudes à moi et celle de la Fairy Tail MX, libre à vous ensuite de faire à votre feeling ou aux impératifs de votre team. / J'utilise Photoshop CS5).

Tout d'abord, comment doit fonctionner une équipe de scantrad ?

Le scantrad, c'est lorsqu'une équipe (parfois en solo), prend une œuvre (en l’occurrence, le scan d'un manga) dans une langue étrangère et a pour but de le traduire en français.

La première chose qui est faite, en général, c'est ce qu'on appel le clean. Enlever le texte des bulles et/ou des décors.
En même temps que ce fait le clean, les traducteurs se mettent au boulot.
Puis viens ensuite les checkeurs qui vérifie la traduction et jette un dernier coup d'oeil à la toute fin sur tout le travail effectué.


_____________________________________________________________________________________________________________

• LE CLEAN

ETAPE 1 : Qu'est-ce que le clean ?

Je vais être très rapide sur cette partie car je ne suis pas très bon en clean, surtout sur la partie reconstruction. Je serais donc dans une explication assez simple pour vous donner l'idée d'un bon clean.

Le clean consiste à effacer le texte et a rendre le scan un peu plus beau. La FTMX prends ses chapitres sur un site anglais très connu. Leurs fichiers sont en format d'image .PNG. Les couleurs de l'image une fois ouverte sur Photoshop CS5 sont indexées.  La première chose à faire donc et de modifier le mode de l'image en couleur RVB. Pour cela rien de plus simple :

Menu Image > Mode > Couleur RVB

Cela évite un d'avoir par la suite un carré rouge et que l'image sois inutilisable en édition. (Ma première erreur au début de ma carrière).

ETAPE 2 : Cleaner les bulles

Une fois la page mise en couleurs RVB, je sélectionne l'outils pinceau ou raccourcis clavier "B" puis je sélectionne la couleur blanche en cliquant sur l’outil couleurs tout en bas. Ou en faisant ALT+CLIC sur l'image en cliquant sur un espace de la couleur blanche.

(En spoiler le panneau des différents outils + en souligné les deux principaux outils pour le clean : le pinceau et le tampon + où régler la taille)
Spoiler for En cache:

Où régler la taille (en entouré rouge) :
Spoiler for En cache:

Une fois le pinceau paramétré (taille + couleur) vous pouvez dès a présent tenter de "blanchir" les bulles où se trouvent les textes et dialogues.

ETAPE 3 : Reconstruire

La reconstruction est l'action de reproduire les décors qui ont été effacé après avoir clean le texte hors des bulles.
C'est la partie la plus longue et minutieuse du clean. Ayant vraiment peu d'expérience dans la reconstruction je vous ai mis un lien d'une vidéo qui vous explique en détails comment procéder. Elle est en anglais mais il suffit de reproduire les mouvements de la souris du mec. De plus la vidéo est étape par étape. Clique ici.


______________________________________________________________________________________________________________

• L'EDITION

ETAPE 1 : Qu'est-ce que l'édition ?

L'édition, en quelques mots, c'est le fait de placer le texte français (checké) sur la page cleanée. C'est donc la dernière étape de la conception d'un chapitre avant sa publication. Vu comme ça, c’est super simple. Et bien non, figurez-vous ! Ce n'est pas SI simple ! Tout dépend de vos exigences en fait, mais si vous voulez avoir un bon rendu final, vous allez vous rendre compte que c'est un mélange d'art, de logique, et de découpe de syllabes. J'espère que vous savez déjà comment couper un mot !
Un bon éditeur est quelqu’un qui est motivé pour rendre un beau travail, qui est assez autonome pour prendre ses décisions tout seul, et qui connaît assez bien le français pour pouvoir corriger les petites fautes qui sont passées à travers les griffes des checkeurs.

Les pré-requis !

• Un logiciel : le must reste Photoshop CS5, vous pouvez aussi avoir GIMP mais je n'ai jamais travaillé dessus ^^'
• Les polices :  les polices utilisées en scantrad ne sont pas préinstallées dans votre ordinateur, ni dans les logiciels ci-dessus. Les plus couramment utilisées sont Wildjess, Wildroman et Anime Ace. D’autres polices peuvent être utilisé suivant vos projets. Pour les télécharger allez sur DaFont.
• Une page cleanée, prête à être éditer.
• Une traduction qui a été corrigée.
• Optionnel : mais très très très fortement recommandé, la page originale (RAW/VUS), pour vérifier la position de certains textes, ou la grosseur du texte à utiliser.

ETAPE 2 : Comment éditer ?

Tout d'abord, pour l’édition, vous devez maîtriser au minimum les outils suivants :

L'outil Texte : Comme son nom l'indique, il va vous permettre de créer un nouveau champ texte. On ne parle pas de champs avec Photoshop, mais de calques. Chaque bulle à remplir de texte sera un nouveau calque. Ces calques sont automatiquement créés dès que vous sélectionnez une zone de texte.

L'outil Déplacement : Il vous permet de modifier la place d'un calque (ex : calque de texte). Outil primordial pour bien centrer le texte dans sa bulle ! (son raccourcis clavier est la touche "V").
  
L'outil Loupe : Il va tout simplement vous permettre de zoomer et dézoommer sur la page. À utiliser pour s'assurer du centrage du texte des petites bulles, par exemple.

L'outil sélection : Il permet de sélectionner une région de la page. Attention, la sélection se fait généralement uniquement sur le calque en cours d'utilisation. Après sélection d'une zone, il suffit de faire un copier-coller (Ctrl+C - Ctrl+V) pour que la sélection soit automatiquement dupliquée sur un nouveau calque.

Voici les emplacements de ces outils dans la barre :

Spoiler for En cache:

Maintenant que vous vous êtes familiarisé avec les outils on va pouvoir commencer :

Ouvrez votre image soit en faisant Fichier > Ouvrir ou bien en effectuant un glisser-déposer.

La première chose à faire est de vérifier la taille de l'image car celle-ci influe sur celle de la police.
Allez dans Image > Taille de l’image (Ctrl + Alt + I pour le raccourci clavier) pour ouvrir la boîte de dialogue suivante.
Spoiler for En cache:

Vérifiez si la résolution de la page est bien à 72px, ceci influence la taille des polices lors de l'édition. Ensuite vérifiez si la page fait bien 1100px de haut. Cliquez sur OK.
Ensuite, rendez-vous sur l'onglet Image > Mode et assurez-vous que c'est bien en couleurs RVB. Si votre page devient rouge dès que vous voulez ajouter un calque de texte, c'est parce qu'elle est en mode couleurs indexées.

Tout est en ordre, on va pouvoir se lancer dans l'édition ! (Enfin)
____________________________________________________________________________________________________________

• ON EDITE !

Les débutants ont presque toujours tendance à écrire trop gros, ce qui a pour effet de trop charger la page et qui fait ressortir les petites erreurs d'alignement. Généralement, éditez avec une taille de police de 11 ou 12px. De plus ça simplifiera la mise en forme de la bulle par la suite. C'est le premier point qui différencie un bon éditeur d'un mauvais éditeur. Il faut que votre bulle respire !

Le plus long reste à faire : la mise en forme du texte pour qu’il se fonde au mieux dans sa bulle. Prenez votre temps pour découper le texte au mieux. Quand on commence, il faut privilégier la qualité à la quantité.

Voici les erreurs communes aux débutants :

Spoiler for En cache:
Spoiler for En cache:

Voici la page éditée correctement :
Spoiler for En cache:

La ponctuation, petit rappels et placement.
Spoiler for En cache:
Il y a un espace :

Après la virgule.
Exemple : Naruto n'est pas encore arrivé, il ne devrait pas tarder.
    
Entre le texte et le(s) point(s) d'exclamation.
Exemple : Naruto arrive !

Entre le texte et le(s) point(s) d'interrogation.
Exemple : Naruto arrive ?
    
Entre le texte et un point d'interrogation suivi d'un point d'exclamation (ou l'inverse).
Exemple : Naruto arrive ?!
    
Avant et après les deux points.
Exemple : Naruto dit : "Je suis là !"
    
Entre les points de suspension et le texte (en début de phrase).
Exemple : ... J'ai rien compris !

Il n'y a pas d'espace :

Entre le texte et le point.
Exemple : Naruto arrive.
    
Entre le texte et les points de suspension (en fin de phrase).
Exemple : Naruto arrive...
    
Entre le texte, les points de suspension et le point d'exclamation.
Exemple : Naruto arrive...!
    
Entre le texte et les guillemets.
Exemple : Naruto arrive : "Je suis là."
    
Ni avant ni après l'apostrophe.
Exemple : Naruto n'est pas encore là.
    
Attention à ce que la ponctuation ne soit pas envoyée à la ligne suivante.
Les tirets suivent directement le mot qu'ils coupent et ne doivent pas se trouver sur la ligne du dessous.
Exemple :Naruto n'est pas en-
                 core là, il ne devrait pas tarder.

Pour le découpage des syllabes je vous conseille ce site où j'ai lu et appris tout ce qu'il y a à savoir.
Ninpo : Decoupage no Jutsu

___________________________________________________________________________

• Les différentes bulles et comment les éditer.

La façons change suivant les équipes et les projets, mais ces codes là reste obligatoire.

• Si une personne crie, le texte est mis en gras. Les bulles de cri sont généralement facilement identifiables grâce à leur forme, avec des angles plus prononcés. Sélectionnez le texte, puis faites un clic droit. Sélectionnez l’option "Faux-gras".
  
• Si une personne pense, le texte est mis en italique. Faites de même que pour les cris, mais sélectionnez "faux-italique".

Nous mettons également en italique tous les textes qui ne sont pas directement prononcés. Par exemple, un texte issu d'une radio, ou d'un haut-parleur, est également en italique.

Cependant, quand vous téléchargez et installez un pack de police, il arrive parfois que différents styles soient encodés. Ces styles peuvent notamment être "Normal", "Gras", "Italique" ou encore "italique + gras", et autres possibilités. Le problème, c'est que toutes les polices ne sont pas livrées de la sorte. Par exemple, la police Wildromanbr est uniquement disponible en normal, la police Wildjess est disponible en gras, gras + italique, mais pas en italique uniquement.
Photoshop permet de contourner ce problème avec les options dites "faux-gras" et "faux italique". N'importe quel fichier police peut être modifié avec le logiciel.

Les contours :

Il arrive que le texte doive être placé hors d’une bulle, directement sur le dessin. Dans ce cas, il est nécessaire de mettre un contour autour du texte pour le faire ressortir et pour le rendre plus lisible.

Spoiler for En cache:

Assurez-vous que vos paramètres sont identiques à ceux présentés ici : Position "extérieure" de la bordure, fusion "Normale", opacité 100%. Lors de vos éditions, deux variables sont utilisables : La taille (mais elle doit rester à 2 ou 3px) et la couleur (généralement, on utilise le blanc, comme sur le RAW).

Voici le résultat que vous devez obtenir :
Spoiler for En cache:

Une fois votre page terminé, enregistrez-la en .PSD pour la modifier plus tard si vous voyez une erreur, puis en .JPEG qualité 8 ou 10 pour les pages en noirs et blanc et en qualité 12 pour celles en couleur.


Voilà vous connaissez à peu près tout maintenant ! Le reste viendra en pratiquant.
J'espère que ce tuto est assez clair et sera utile. C'est aussi une ébauche, si vous comprenez pas trop un passage ou si j'ai dit une bêtise dites-le moi et je modifierais ^^
« Dernière édition: 17 Mars 2016, 23:53:49 par Karupaki » Journalisée

TOBE FLY
Spoiler for En cache:
ROLLING THUNDER AGAIN !
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à: